Conférences Agile Grenoble 2017

Participer aux conférences Agile Grenoble 2017 nous a permis, non seulement d’animer un atelier (Peut-on être Agile sans être agile ? ndlr), et également de vivre plusieurs ateliers et conférences passionnants, en plus de tester le I-Media en équipe (Individu-Média = si vous étiez là et que vous avez vu des personnes avec un QR code sur le front, c’était nous).

Voici les “take-aways” que nous avons récolté pour vous !

Prise de parole
Atelier Prise de Parole – de Jérôme Bourgeon – Mon Dieu ! Je n’ai pas envie d’être là !

Ce que nous en retirons, parceque cela nous parle de notre métier : l’entraînement

– Maîtrisez votre trac en vous entraînant

Pour travailler votre sujet, être conforable, savoir vous adapter à votre auditoire, vous détendre
Et en programmant votre cerveau : en indiquant à votre corps quand augmenter la sécrétion de cortisol – qui calme – pour faire baisser la testosterone – qui excite – vous pouvez “poser” pendant 2 minutes dans la posture de SuperMan (vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Découvrez la vidéo TED de Amy Cuddy ici)

Ces éléments, en tant qu’entraîneurs, nous faisons en sorte que nos participants les mettent en oeuvre systématiquement, d’une part, à travers la répétition de mises en situation, et d’autres part, à travers des exercices Stretch, qui passent par le physique.

Ce que nous avons appris, et que nous souhaitons pouvoir mettre en oeuvre :

– Maîtrisez votre scène en utilisant à bon escient les 9 espaces scéniques

E : entrée
S : Sortie
1 : amener de la réflexion
2 : amener un dialogue plus intime
3 : après les gros messages pour engager la réflexion de l’auditoire
F : position forte

1 slide = 1 espace, puis transition entre 2 slides -> aller vers un autre espace

Ce que je regarde se développe

Key Note – de Stéphane Bigeard – Succès/échec, ce que je regarde se développe

Ce que nous en retirons, car cela nous parle de notre métier d’entraîneurs :

Plus on joue, plus on apprend facilement -> l’intérêt des méthodes Agiles, pour des adultes qui sont restés enfant – et des exercices Stretch, qui vous font jouer pour développer vos aptitudes

Le cerveau s’ouvre quand le corps bouge (nous avons fait un clapping collectif dans la salle) -> ah, encore l’intérêt des exercices Stretch en entraînement 😉

Utiliser, développer et regarder ses points forts. Dans notre société, nous avons appris à travailler sur nos points faibles. Stéphane prend l’exemple de l’école : les matières pour lesquelles nous avons des moins bonnes notes sont celles que nous allons travailler encore plus. En laissant à l’abandon les matières dans lesquelles nous excellons. Au risque de faire baisser la moyenne de ces matières, et également de perdre notre plaisir à travailler. Pourquoi vouloir progresser sur des choses que l’on ne maîtrise pas ? Alors que le meilleur moyen de réussir est de développer ses forces. -> c’est un élément que nous prenons en compte depuis quelques temps, en entraînement. Oui, nous pouvons toujours améliorer nos faiblesses, mais le levier de progression le plus important reste dans le renforcement de vos points forts. Et les résultats sont bluffants.

De l’importance du révélateur – même si vous avez la plus belle graine du monde, si vous n’avez pas de révélateur, elle ne poussera jamais. A travers l’exemple de la vie de Mozart, Stéphane a illustré que sans son père, qui a cru en lui tout de suite, Mozart n’aurait sûrement jamais été ce qu’il est devenu.
Nous sommes tous des révélateurs en puissance. -> l’effet Pygmalion, vous connaissez ? Nous en parlions en 2011 (par ici l’article) : l’idée est ce à quoi vous croyez de développe. Et, en tant qu’entraîneurs, nous posons ce regard sur chacun de nos participants, et les résultats sont là ! Testez, cela marche vraiment !

– Lorsque l’on est en pleine réussite, savoir faire une pause, et regarder comment l’on a fait pour réussir (comme une retrospective dans le jargon Agile) -> stratégie d’ancrage de ce qui marche bien, et trouver comment aller un cran plus loin -> développement par une sortie de zone de confort. En entraînement, nous utilisons une technique de critique constructive, qui permet à chacun, individuellement, d’ancrer ce qui marche bien, et également, de savoir comment ils peuvent aller encore un cran plus loin.

“En tout Homme, en toute chose, en toute situation, cherchez le meilleur, et laissez le reste à Dieu” N. Mandela

Relationnel
Relationnel – par Julie Quilié – Vous arrive-t-il d’infliger de l’aide ?

Ce que nous avons appris, et ce  quoi nous allons pouvoir être vigilants maintenant : une classification des aides – ceci permet une lecture plus rapide des situations possibles.

Les aides “non merci”
Faire à la place de -> se poser la question : “je souhaite aider ou faire avancer ? Qu’est-ce que l’on me demande vraiment ?”
L’envie d’en faire trop -> Etre attentif à la demande, être attentif aux “oui mais”
Tu as besoin de la même chose que moi -> Savoir que la personne a ses propres ressources, accepter la différence
Je vais te sauver (besoin de reconnaissance) -> prendre conscence de ses sentiments et besoins et de ceux de l’autre, puis vérifier ce qui m’appartient et ce qui ne m’appartient pas
J’aime tellement que tu aies besoin de moi (créé la dépendance)
Je n’ai rien demandé moi -> écoute et présence, ne pas entrer dans le jeu

L’outil mis en lumière, et que nous utilisons et partageons en entraînement :

Le triangle de Karmpan. Plutôt que de vous en écrire une tartine, je vous ai trouvé une vidéo (canadienne qui plus est) qui explique tout cela très bien, en 2 minutes chrono.
Evidemment, le plus intéressant reste de simuler cette situation, et d’apprendre à en sortir.

Management & Communication efficace
Management & Communication efficace – par Jean Dupuis – Dessine-moi un mouton

Un jeu efficace pour démontrer l’importance d’un discours structuré lorsque l’on donne un cahier des charges à une équipe.

– Racontez une histoire

– Livrez une vision globale plutôt que des éléments de détail

– Faites confiance au professionnels que vous avez face à vous

Prospective & Philosophie
Prospective & Philosophie – par François-Xavier Maquaire

Etre ou ne pas être agile pour l’entreprise, là n’est pas la question

Une plongée passionnante dans le changement de paradigme qui se trouve face à notre société. Ce qui nous a marqué en tant que Youtopiens :

– l’holacratie –  qui est un mode d’organisation par cercles, qui sépare l’individu du rôle. Un changement prend place dans les organisations aujourd’hui, à travers le développement de l’holacracie en entreprise. Découvrez le TEDx de Brian Robertson sur le sujet (en anglais, avec sous-titres)

Ce nouveau monde du travail, il le définit avec les mots : sens, holacratie, dynamique, aunonomie, transprence.

D’où l’importance de clarifier la raison d’être de l’entreprise :

– Si elle disparaît, qui va la regretter ?

– A quels clients manquerait-elle le plus ?

– Combien de temps faudrait-il pour qu’un concurrent comble le vide qu’elle laisserait ?

Lego Serious Games
Plusieurs sessions nous ont permis de tester des activités avec des légos.

Ce que nous avons appris et souhaitons utiliser plus en entraînement :

– l’utilisation de légos pour créer de nouveaux exercices Stretch.

– Les 4 étapes d’une reflexion d’équipe efficace – Questionner, Construire Individuellement, Partager, Réfléchir Ensemble
Lorsque vous posez une question à une équipe, il est important que chacun puisse construire individuellement, en silence, sa réponse ; ensuite partager individuellement sa réponse au groupe ; puis réfléchir tous ensemble à une réponse commune.

– De l’importance de faire sans avoir tout plannifié à l’avance “plan-do-plan” -> à “l’académie des coin-coin”, nous avons expérimenté 2 façons différentes de réaliser un projet, le premier en plannifiant tout, puis en réalisant ; le deuxième, en plannifiant une étape, puis en réalisant, puis plannifiant une étape, puis la réaliser. Le plus efficace a été la deuxième façon de faire. -> ce qui nous a frappé, en tant qu’entraîneurs, c’est que nous construisons nos entraînements exactement de cette manière. Comment prévoir à l’avance ce que nous allons proposer à un groupe, si l’on ne les connaît pas, si l’on ne connaît pas leurs attentes, et encore plus, si nous ne les avons pas vu s’entraîner ?

Outils
Plusieurs ateliers, pragmatiques nous ont permis d’appréhender des nouveaux jeux !

Osez le “Je”, le jeu de l’Agilité – * notre atelier coup de coeur * – ou comment transmettre de la confiance, de l’envie, de la joie !

Mélangez interactivité, humour, psychologie positive, méditation et art, c’est à travers cela que Frédéric Dufau-Joel nous a fait découvrir des jeux à mettre en place pour animer des équipes.

A travers son discours, nous avons réappris à regarder nos super-pouvoirs, à en découvrir de nouveaux, à appréhender la force du groupe et à déguster du raisin au chocolat 😉

 

Feedback 35 – ou comment donner un feedback commun, efficace et en peu de temps (10 minutes)

– Indiquez à chaque personne de noter sur 1 papier 1 élément essentiel qu’ils retiennent. Puis de plier le papier
– Faites-les s’achanger leurs papiers, le plus possible, et le plus vite possible
– Demandez-leur de trouver un binôme, et, à deux, de donner une note au papier qu’ils ont dans la main, en répartissant un total de 7 points, et d’écrire le point de chaque élément au dos du papier
– Réiterez les échanges et la répartition des 7 points 5 fois
– Faites-les s’échanger une dernière fois les papiers, et calculer le total des points du papier qu’ils détiennent dans la main
– les papiers comprenant entre 30 et 35 points sont les éléments les plus marquant pour le groupe

 

Retrospectez-vous – ou comment réaliser des retrospectives qui impliquent réellement tout le monde par le biai du ludique.

Le temps de retrospective est essentiel en agilité. Voici les clés pour réussir :
– préparer la scène
– collecter les données
– générer des idées
– Identifier des actions
– conclure

Et pour réaliser des retrospectives ludiques, et dont tout le monde se souviendra, pensez à des thèmes, comme par exemple, la retrospective des zombies, du foot, Star Wars…
Beaucoup d’idées sur le site : http://tastycupcakes.org/fr

 

Dessine-moi un mouton – Un jeu efficace pour démontrer l’importance d’un discours structuré lorsque l’on donne un cahier des charges à une équipe.

Ce qui nous a beaucoup plu dans ce jeu, est l’illustration de la “vision globale“, que l’on partage lors d’entraînements à la présentation efficace :

Racontez une histoire
Livrez une vision globale plutôt que des éléments de détail
Faites confiance aux professionnels que vous avez face à vous

Ma résolution 2018 : recevoir les N'Youz de Youtopie !

Recevez les N'Youz Youtopie 1 fois par mois.

Les N'Youz peuvent être - des articles écrits par vos entraîneurs sur des sujets tels que le bien-être en entreprise, le développement des Hommes (et des femmes), les innovations en management... - des vidéos - des bons plans

Votre email est précieux, il ne sera jamais partagé à d'autres.

Vous êtes bien inscrit.e !