L’innovation au service du marketing

Marine a participé au CMIT2014 le 3 juin 2014. Voici ce qu’elle vous a rapporté de la conférence : L’ innovation au service du marketing.

 

innovation au service du marketing
Conçu par Freepik

Innover, c’est produire une rupture, et tout débute par notre quotidien : changer de chemin le matin, tester une nouvelle lecture.

Innover, c’est se jeter dans l’inconnu . C’est prendre des risques, et c’est vital pour se démarquer, or, cela ne semble pas faire partie de l’ADN français, d’où le très celebre « 5C » «C’est con mais c’est comme ça» !

 

L’innovation ne se décrète pas, c’est une culture qu’il faut diffuser et partager, puisque le concept est né de l’association de la co-innovation et de l’open innovation.

 

Les 8 grands axes de l’innovation

  • L’innovation vient de partout
  • Restez centré sur l’utilisateur
  • Partagez tout ce que vous pouvez
  • Analysez la donnée plutôt que l’opinion
  • Lancez et améliorez en permanence
  • Autorisez du temps pour les projets professionnels
  • Autorisez l’echec
  • Adoptez une vision qui implique

 

Cependant, on dit souvent que la grande innovation repose sur le digital mais la vraie innovation, celle du futur, sera de réconcilier le physique et le digital en changeant l’organisation d’une logique pilote à une logique évoluée de développement. En effet, nous remarquons aujourd’hui une réel inégalité de maturité vis-à-vis de l’innovation.

 

Ce changement doit passer par des plans d’accompagnement parfois très poussés de la conduite de changement pour accélérer l’écoute et l’échange de données .

Une autre manière d’innover est aussi de s’intéresser au cycle de vie produit ainsi qu’au besoin utilisateur

 

Premièrement l’innovation permet de réduire la durée de vie et l’archaïsme des produits.

 

Deuxièmement de nouveaux outils comme les Big data peuvent nous permettre de comprendre le « consumer business ». Précisément la capacité à prédire le comportement d’achat des consommateurs.

 

Mais un problème éthique persiste ! A-t-on le droit de contrôler et suivre constamment ces utilisateurs ? Quels sont nos droits à exploiter ces données à des fin commerciales ?

 

Il nous faut donc instaurer une confiance et chercher à savoir comment intervenir auprès de ces personnes ce qui pourrait être un facteur innovant et accélérateur de business !

 

Mais pour cela le « brand content » doit pratiquer l’humour et l’intrigue et susciter le désir et l’inattendu !

Marine Lescure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils