Entreprise libéréé

 

Axelle Milochevitch a eu la gentillesse de nous recevoir dans les locaux de Teractem, entreprise fraîchement libérée. Nous sommes les dernières à bénéficier de cette opportunité – quelle chance 😉
Cette happycultrice pleine de pep’s nous a immergées pendant 1 journée dans le Monde Merveilleux de l’Entreprise Libérée.

entreprise libérée

Designed by Freepik

What’s your mood like today ?

Dès notre entrée dans son bureau animé par des phrases inspirantes, le ton est donné : choisis ton humeur du jour – Sophie est spirituelle et Julie en harmonie… c’est parti !

Teractem se libère depuis 2013 – plusieurs articles en parlent, nous vous laissons les découvrir (ici et ici par exemple) – l’idée de la libération d’une entreprise réside dans l’intérêt de « faire péter les cloisons » pour permettre à chacun d’être partie prenante au sein de son entreprise et surtout, plus heureux.

« Traitez quelqu’un comme un gamin, il se conduira comme un gamin. » le fameux effet pygmalion trouve bien son incarnation ici : traitez une personne comme libre, elle sera libre – et heureuse de travailler dans un tel environnement.

Pourquoi réguler pour 3% d’une population ?

Les libérateurs partent du constat que l’on créé des règles et restrictions pour 3% d’une population qui en a besoin. Les 97% restant sont assez bien disposés pour vouloir le bien autour d’eux.
Alors pourquoi pas faire en sorte d’identifier et gérer au cas par cas les 3% et permettre à la majorité de fonctionner mieux ?

MBTI + écoute active + message jeu + objective Smart = programme d’entrée chez Teractem

Remettre l’humain au centre a nécessite un accompagnement, et chaque année, les teractemiens bénéficient de conférences pour leur faire découvrir une nouvelle pratique, avec à la clé, la possibilité de se former sur cette nouvelle pratique.

« Ceux qui s’adaptent survivent »

Darwiniens, ils l’ont bien compris, pour survivre, il fallait bien s’adapter, c’est une belle idée que d’être une « entreprise qui croit que l’homme est bon » (Favie), le plus beau est que ça marche.

oui mais…

Des limites, il y en a. C’est ce que nous a montré la rencontre avec le personnel. Oui, cela rend plus difficile le travail de certains, pour qui le mode projet-libéré rencontre des frictions face au monte cloisonné-hiérarchisé.

Alors, comment sauter le pas de façon efficace ? – notre analyse

Tout réside dans la préparation au changement pour garantir l’adhésion de vos équipes.
La conduite du changement est un élément clé pour la réussite d’un tel projet :
– Préparer, en 3 étapes, le plan qui parle du futur
– Respecter la roue des émotions
– Identifier les réflexes mis en place lors des situations de changement et apporter une réponse adéquate
sont autant de clés qui vous permettront de vivre le changement de façon positive, et aussi d’éviter les burn-outs, de plus en plus fréquents, même lors des libérations des entreprises.